- Titre Original : The Shield

- Créé par : Shawn Ryan

- Acteurs Principaux : Michael Chicklis, Walton Goggins, C.H Pounder, Benito Martinez ...

- Nombre de saisons : 6 saisons pour le moment (la septième et dernière arrivera en 2008)

- Nombre d'épisodes : 65 (pour le moment)

- Interdit aux moins de : 12 ans (généralement)

- Synopsis : Los Angeles, district fictif de Farmington, considéré comme un des plus violents de la ville et pourtant, le capitaine Aceveda, un Latino qui dirige le commissariat de Farmington, peut faire le fier, en effet, le crime ne cesse de baisser dans ce district et le nombre d'affaires résolus tend à augmenter au fil des années. La cause est la création de la "Strike Team" dirigée par l'inspecteur Vic Mackey, un policier ripoux, bourrin, qui ne fait pas dans la dentelle et tient d'une main de fer les gangs les plus dangereux du coin, mais aussi grâce au couple d'inspecteur que sont Dutch et Claudette qui ensembles résolvent un nombre incroyable de crimes en tous genres ... C'est dans ce contexte de violence, que nous suivons le quotidien de la strike team dans sa lutte contre les différents gangs blacks, latinos, salvadoriens, arméniens... Mais aussi les enquêtes de Dutch et Claudette et le quotidien de policiers en tous genres dans ce district peu commode ...

- Mon avis : Je vous ai fait un synopsis assez déplorable, mais c'est pour ne pas trop en dire maintenant car The Shield, c'est avant tout un contenu très très dense !! Pour moi qui ne suis pas très fan de séries habituellement, The Shield est une révélation dans le sens ou je la considère comme la meilleure série existante (rien que ça) et c'est surtout la meilleure série policière de part son contenu et son originalité, et au moment ou les Experts et autres Section Criminelle font un carton monstre par chez nous, ça fait du bien de voir une série qui sort du lot et d'une façon assez exceptionnelle.

1) Une fiction ??

  The Shield est une série se développant sur la base d'une dizaine d'épisodes par saison, cela permet donc de mieux gérer un budget forcement limité (rappelons que cette série passe sur une chaine câblée américaine donc ne disposant pas d'un budget monstrueux) et surtout de développer sur une quarantaine de minutes par épisodes, des intrigues excellement ficelées, se terminant parfois en un épisode, ou prenant toute une saison pour se conclure (train de l'argent, violeur câlin...).
  La grande force de cette série, outre son mode de déroulement (intrigue à l'or fin) c'est sa façon d'être filmée, ainsi on se retrouve devant une personne filmant caméra au poing les aventures de nos flics, leurs vies au bureau tout comme leurs enquêtes, leurs rencontres avec les indics ou encore les perquisitions et arrestations parfois musclées.
  On se retrouve donc devant une sorte de reportage sur chaque épisode montrant des choses assez incroyables, certaines affaires à élucidé sont complètement démentielles, notamment celle du violeur de vieille dame et son évolution, ou encore celle des arméniens, des cartels méxicains d'Armadillo ou même des affaires de pédophilie ou de trafics de clandestins.
  C'est une ambiance complètement glauque et malsaine renforcée par la caméra utilisée et cette façon de filmer, comme si une personne suivait chaque jour les pas de notre commissariat (certaines scènes de courses poursuites sont mémorables et dignes de figurer dans les meilleurs Scorcese tant ça relève d'un brio infini !!).The Shield c'est tout ça, une fiction complètement faussée par sa caméra baladeuse et son ambiance au plus près d'une banlieue sur le point d'exploser. La drogue, la prostitution, les assassinats sont monnaie courante dans cet endroit maudit dans lequel la police essaie tant bien que mal de s'en sortir, nous plongeant dans une morale plus que douteuse et nous faisant poser enormement de questions sur le fait de savoir si ce quartier pourra un jour retrouver l'âme et le semblant d'humanité qu'il semblait posséder avant l'arrivée massive des gangs.

2) Une galerie de personnages à faire pleurer T__T !!!

 
Alors attention on entre dans une zone à risque car la présentation des personnages de la série va vous donner une envie folle de vous ruer sur les coffrets DVD déjà parus ... Pourquoi ? Juste parce que la galerie que je vais vous présenter nous montre des personnages totalement différents, sublimes et surtout représentatif et non stéréotypés ... Hallelujia mes frères !!!

vicVic MacKey : De son vrai prénom Victor (voir la fiche sur laquelle on voit son prénom lorsque les Arméniens font une recherche sur lui et la strike team), c'est un flic qui a la quarantaine. Il connait la rue, il l'aime, la redoute mais a surtout un besoin fou d'y travailler. Il est père de trois enfants : Cassidy, Mattew et Megane et son mariage avec Corrine est sur le point de vaciller. Megane et Mattew sont deux enfants autistes et pour payer les ergo-therapeutes et tout le tintouin, notre cher Vic accumule les heures supplémentaires et ne passe que trop peu de temps avec sa chère famille. Vic est un personnage fascinant, à fleur de peau avec cette capacité à toujours avoir trois longueurs d'avance sur tout et à comprendre avant tout le monde ce qu'il se passe. Il se fait de l'argent avec ses indics (qu'il ne déclare pas) et surtout en magouillant un peu partout de façon à toujours mieux prévenir les choses. C'est un tueur de flic, et son histoire avec Terry Crowley le poursuit toujours même s'il tente de s'en débarasser à maintes reprises. Vic est un type gentil, droit, faisant une confiance absolue à ses amis et souvent cela se retournera contre lui, notamment avec Emolia ou Shane ... Et c'est en ça qu'on lui pardonne toujours, car même si c'est une grosse enflure, c'est avant tout un paternel aimant, un mari qui a tout foiré et un type qui fait passer ses amis avant tout et qui possède sa ligne de conduite ... Après il use de tous les moyens possibles pour s'en tirer, notamment le chantage qu'il manie avec grâce, mais il est droit, et notamment avec Aceveda qu'il aide à maintes reprises (le mec se faisant tabasser par lui dans la salle d'interrogatoire ...)
  Vic, c'est donc un être sans foi ni loi, mais auquel on n'arrive pas à en vouloir et qui très vite devient très attachant et on se prend même à ne pas vouloir qu'il perde car sa façon de faire nous plait malgré tout et la plupart du temps, il a raison dans ses choix.

shaneShane Vendrell :  Voici un personnage remarquable, car Shane, c'est LE type que tout le monde connait. En effet, c'est un gaffeur, il fait aussi partie intégrante de la Strike Team, c'est le meilleur ami de Vic, plus tard dans la série, il aura une femme (Mara) et un gamin (Jackson) dont un autre dans le tiroir de sa femme. Comme je le disais, Shane c'est LE type que tout le monde connait, car c'est un vrai gaffeur, il veu devenir indépendant et n'arrive pas à se rendre compte que sans Vic, il ne peut rien faire et ne serait rien. Il a envie de devenir quelqu'un et d'avoir son propre tableau de chasse. Au lieu d'être un ami, Shane est plus un petit frère qui cherche constamment à devenir mieux que son frère ou alors le parfait type du disciple. Il a tout appris de Vic et Gillroy et connait toutes les combins foireuses de Vic et malgré tout, il reste avec lui. Mais dans son ascension, Shane fait constamment des conneries le mettant en danger (Anton Mitchell) mais mettant aussi en danger ses amis et la famille de ses derniers (son histoire avec Dezakarian notamment). Shane est bien plus hypocrite que Vic et même si ses sentiments sont sa faiblesse, c'est un type qui n'arrive pas à se poser pour réfléchir et prend ses décisions seuls et parfois beaucoup trop vite sans même chercher à savoir si son idée sera bonne.
  Shane c'est le gaffeur de The Shield, mais aussi le personnage le plus intéressant dans son évolution et qui ne comprend qu'après coup ses erreurs et qui arrive même à nous faire pleurer lors du dernier épisode anthologique de la cinquième saison.

lemCurtis Lemansky : Surnommé Lem par ses amis de la Strike Team, Curtis est une force de la nature (comme Vic XD), avec son look de surfer, son éternel jean et son franc parler. Lem s'inscrit très vite dans le coeur des fans en tant que personnage essentiel à la série. En effet, Lem c'est celui qui ne participe pas à tout, souvent écarté des combins de Vic et Shane car trop "gentil", Lem est un type qui a des principes et n'aime pas y déroger. Certes il participe aux histoires de drogues ou même au train de l'argent avec les autres, mais généralement, il n'aime pas les arrestations musclées et n'est pas trop chaud pour certaines histoires, considérant que le bagage de la Strike Team est déjà bien assez lourd comme ça. Mais Lem c'est avant tout le personnage attachant, un type qui ne trahirait jamais ses amis et part du principe que soit personne ne plonge, soit tout le monde plonge. Voici à mon sens un autre personnage génial qui s'entend plutôt mal avec Shane et fait parfois certaines actions à contre coeur, mais pour la famille (l'histoire avec Tyvan notamment).Concernant sa vie privée, on n'en connait que très peu, on sait qu'il lui reste de la famille n'ayant pas d'argent et semble accumuler les coups d'un soir comme on les appelle généralement.

200px_RG_Wiki_S2_01Ronald Gardocki : Dernier membre "fondateur" de la Strike Team, Ronnie est aussi le plus mystérieux. En effet, il reste très en retrait, ne parle que très peu et généralement fait beaucoup de recherches sur le PC concernant les criminels. Mais c'est aussi un homme d'action, toujours présent et plus que fidèle en amitié. Il est d'accord avec toutes les actions de son équipe est gère son argent de main de maitre. Ronnie c'est un peu la "Force Tranquille" du groupe, il ne prendra de l'importance dans la série que lors de la cinquième saison et souffrira enormement durant la deuxième (Armadillo ...) et c'est durant la sixième saisons qu'on nous montrera réellement ce que Ronnie vaut durant une enquête avec Dutch et Benings
tout d'abord, puis dans la vie de tous les jours avec Vic et l'équipe et notamment lors de la discussion qu'il aura avec Vic lors de l'avant dernier épisode de la saison 6 qui montre que depuis le début il avait tout compris et que Vic n'aurait pas dû tout cacher et que depuis le début, le membre de la team qui était le plus en mesure de protéger Vic efficacement était nullement Shane ou Lem, mais Ronnie.
On ne connait que très peu la vie privée de Ronnie, il a quelques petites amies mais ça ne va pas plus loin.

aceveDavid Aceveda : Le capitaine Aceveda dirige le commissariat de Farmington, mais il vise plus loin. Il vise une carrière politique et mise sur l'idée qu'un latino a le droit de siéger et de devenir quelqu'un. Toute sa carrière à la tête de Farmington n'est donc qu'un tremplin vers une éventuelle carrière politique.
Aceveda est un type puissant et ambitieux, il cherche par tous les moyens à éliminer la corruption de son commissariat et donc à éliminer Vic et toute sa bande pour assainir la rue et surtout donner l'image d'une police plus propre et donc d'un homme à l'écoute. Son problème ?? La réussite évidente de Vic qui l'empêche de pouvoir le virer et surtout le fait que Vic trouve toujours des moyens de pression et semble intouchable.
  Aceveda est marié et à une petite fille, il est très intégré dans la communauté Latinos et voudrait bien devenir le premier Maire Latinos de la ville tout en continuant à garder un droit de regard sur ce que fait la police et plus en détail celle de Farmington dont il reste réserviste et fera tout pour stopper la politique de saisis de Rawling car trop mauvaise pour l'image du conseiller qu'est Aceveda. Aceveda est donc un des personnages les plus ambitieux de la série qui n'aura de cesse de vouloir faire tomber Vic et aussi de comprendre en quoi un type comme lui peut être important, il est rarement sur le terrain et on remarque que lorsqu'il y est, il se révèle être moins bon qu'un jeune comme Julian (l'histoire du vélo volée est énorme).

claudettClaudette Wyms : Inspecteur de son état, Claudette représente la première vague de policière noire des Etats Unis. Elle a accumulé les mariages (trois si ma mémoire est bonne) et a deux grandes filles. Dotée d'un sens aigu de la justice, Claudette ne supporte pas les combins de Vic, Aceveda et les autres et aimerait devenir elle-même capitaine pour pouvoir changer les choses et offrir une image plus juste de la police. Mais elle se rend compte que son idée est utopiste dans le sens ou parfois, il faut cacher la vérité pour éviter que des mauvaises choses ne s'échappent (l'histoire avec l'avocate shootée notamment). Son sens de la vérité la fera se retrouver au banc et malgré tout elle ne voudra jamais abandonné car elle a ses convictions et pour elle, c'est le plus important. C'est un peu la maman du commissariat, même si elle n'aime pas cette appellation, tous les jeunes comme Julian vont vers elle pour des conseils et elle semble comprendre rien qu'en regardant une personne, les troubles qui la rongent.

dutchHolland "Dutch" Wagenbach : Avec son nom d'origine allemande, tout le monde le surnomme Dutch ... Bon je vous préviens que Dutch est mon personnage préféré de la série et que le concernant je risque de vous pondre un vrai pavé.
  Dutch est donc Inspecteur, c'est le co-équipier de Claudette, d'un caractère plus qu'étrange, Dutch n'en est pas moins un excellent policier qui est souvent incompréhensible. Comme tous les grands enquêteurs, il a le coup de pouce du destin qui lui permet de retrouver certains criminels et son sens de la déduction est plus que remarquable.
  De ce qu'on peut comprendre dans la série, Dutch était un enfant introverti et n'avait que très peu d'amis à l'école, c'était donc un solitaire, certes brillant mais souffrant d'une carence affective prononcée qu'il explique lui-même par une famille peu présente. Il a réussi ses examens d'inspecteur en sortant premier de sa promotion et c'est un peu un homme qui a voué sa vie à son métier qu'il aime plus que passionnément. Il a chez lui des classeurs relatant les histoires criminelles les plus connues et aime prendre du temps à boucler ses dossiers de la façon la plus méthodique possible.
  De par son look très propre et son physique gentillet, Dutch est le bizzut de Farmington, Vic étant son plus terrible tortionnaire. Mais il s'en fiche et privilégie son travail avec sa coéquipière qu'il adore et pour laquelle il a un profond respect. Il aime aussi draguer mais ne sait pas le faire, il est considéré ringard car écoutant notamment Hungry like The Wolves de Duran Duran (j'écoute aussi T____T) et faisant une chorégraphie plus que douteuse.
  Dutch a été marié une fois à une femme qui est devenue alcoolique, pour la soigner il l'a envoyé en cure, mais au lieu d'être soignée, sa femme est juste partie avec son prof.
  Mais ce qui est le plus intéressant chez lui, c'est lors des interrogatoires, tous les fans se souviennent de sa première grosse enquête résolue avec le violeur de jeunes filles, après l'interrogatoire musclé qu'il a eu, on le voit sortir, tout le monde l'applaudit et lui se réfugie dans sa voiture pour pleurer tellement le choc et le combat psychologique ont été difficile. On peut continuer longuement de la sorte, mais Dutch ne se fout pas de ce que les criminels lui disent, il les écoute et va même parfois jusqu'à les imiter (notamment lorsqu'il étrangle le chat qui ne cesse de miauler dans son voisinage). Dutch est donc le personnage le plus énigmatique de la série car on remarque qu'il est très proche de la frontière l'emmenant vers le crime et pourtant il ne traverse jamais cette frontière même si parfois il en est proche. Il aime faire des profils de tueurs lorsqu'il en recherche et on remarque de plus en plus dans la série que Dutch possède lui-même le profil d'un tueur en série type mais qu'il n'a jamais franchi la barrière et lorsqu'on le voit, on se demande si c'est son métier qui le rend de la sorte ou si alors il l'est de nature et sera susceptible un jour de devenir ce qu'il a toujours combattu... Et c'est en revoyant Heat, lorsque la femme de Pacino dans le film lui explique qu'il "n'est que ce qu'il poursuit". On peut réellement se dire que Dutch est un peu le même style de flic, un mec qui conviendrait plus à la criminelle qu'à un simple commissariat de district.

dannyDannielle Sofer : Danny est une des rares femmes flics de Farmington, dotée d'un sens du devoir hors du commun et connaissant parfaitement les uses et coutûmes de la vie policière, elle est l'instructeur de Julian Lowe (voir plus bas).
Danny est une femme sensible, elle a la trentaine, aucune réelle vie sociale à part le boulot et a une relation avec Vic mais sans lendemains joyeux. Mais elle semble malgré tout assumer cela, même si parfois on sent bien que le fait de ne pas avoir quelqu'un qui l'attend le soir la rend relativement triste.

Danny n'est pas particulièrement mon personnage préféré de la série, mais force est de constater qu'elle est attachante et que son évolution au fil des saisons montre bien que sans elle, le bercail manque d'âme et beaucoup de personnes ont perdu leur confidente. Danny c'est un peu la deuxième maman des officiers de Farmington, gentille, toujours à l'écoute et prodiguant les bons conseils, Danny c'est la classe, tout simplement.

julJulian Lowe : Julian est un cas vraiment intéressant puisqu'il représente la jeunesse de Farmington. En effet, Julian est une nouvelle recrue qui fait équipe avec son officier instructeur qui n'est autre que Danny.
  Julian n'a pas de surnoms (c'est déjà une marque du fait qu'il soit nouveau) et doit constamment s'intégrer au bercail. Il est pieux, très croyant et vit dans la droiture imposée par sa religion.Mais il cache un terrible secret qu'il considère comme un mal profond, en effet, Julian est gay et il prendra un temps conséquent pour devenir un hétéro par l'aide de sa religion.
  Julian ne connait pas encore toutes les règles et souvent, il préfère croire Aceveda que couvrir ses coéquipiers, mais il n'empêche que Julian a un grand coeur et possède des qualités humaines évidentes qui font de lui, malgré l'omniprésence de la religion dans sa vie, un personnage attachant et poignant, notamment lors de ses conflits intérieurs nombreux ou lors de la sixième saison, où il découvre un nouveau travail totalement différent avec notamment la différence entre officier et inspecteur (un officier note les pièces du puzzle, un inspecteur les rend une fois dans le bon ordre à ses supérieurs). Bref Julian est un personnage qui évolue considérablement dans la série et devient de plus en plus intéressant au fil des épisodes.

  Vous avez déjà pu voir avec cette présentation des personnages principaux que les personnages de cette série sont plutôt démentiels, si nous devions ajouter à ceci les guests de talents que sont Glenn Close et Forest Whitaker qui viennent mettre le feu à l'histoire (je parlerai d'eux dans la partie Spoiler de cette fiche) ou encore les méchants absolument démentiels comme Armadillo ou Anton Mitchell ... Je pense que vous comprendrez que The Shield est la série à voir absolument.

3) Une intrigue halletante.

 Le principe de The Shield est assez intéressant dans le sens ou chaque saison nous présente une facette du scénario, mais dans le même temps, toutes les saisons se complètent. A la différence d'un 24 heures chrono où les incidences entre les saisons ne sont pas énormes (juste les morts en fait), dans The Shield chaque geste, chaque évènement est important et il se peut même que des personnages que nous avons rencontré durant la première saison soient revus durant la quatrième ou cinquième car un élément nouveau vient d'arriver permettant la mise en place d'une enquête nouvelle et plus rapide.
  C'est en ça que The Shield se démarque des autres séries, car nous avons des intrigues multiples mettant en scène tous les personnages principaux, mais dans le même temps nous avons des enquêtes représentant des sous intrigues permettant de nous faire comprendre qu'il y a des quotas à garder et surtout que la vie de policier c'est pas Navarro avec un type qui ne s'occupe que d'une affaire, si il n'y arrive pas, il doit vite en changer pour s'étendre sur une autre.

  Avec ce principe assez génial et qui se suit plus qu'aisément (notamment par les résumés de débuts d'épisodes), on se retrouve en plein coeur d'une vie policière avec ses victoires, ses echecs, ses doutes ... Et c'est en ça que ce principe rend la série encore plus humaine et c'est avec un plaisir non dissimulé qu'on attend chacun de nouveaux épisodes avec une rare impatience...

  Si on ajoute à ça le fait que dans The Shield il n'y ai jamais de musiques, à part celle de la rue, et vous en conviendrez que l'atmosphère réaliste en est encore plus prenante. En effet, les seuls musiques qu'on entend sont celle des postes radios des gens dans la rue ou chez eux lors des perquisitions et arrestations. Ne vous attendez pas à voir une scène émouvante ponctuée par une musique au piano ... Oh que non ou alors retournez voir les Experts, ici c'est du brut de décoffrage, de l'action, de la vraie et plus une tranche de vie, qu'une réelle série.

4) Des méchants énormes !!

  The Shield, c'est aussi des méchants en béton armé qui ne cessent de devenir de plus en plus impitoyables au fil des saisons avec notamment un tournant lors de la quatrième saison et l'arrivée du génial Anton Mitchell.

  Dans la série, les gros méchants sont généralement des chefs de gangs, de mafias ou des nettoyeurs. On se retrouve donc avec des Kern Little, Ti-o et autres et parmi ce choix nous avons quelques spécimens de qualité:

- Armadillo : Armadillo est le premier gros méchant de la série, il apparait lors de la deuxième saison et c'est Danny Pino, le gentil flic mexicain de Cold Case qui joue son rôle. Alors Armadillo est un méxicain et c'est avant tout, une grosse enflure !!
  Si on ne respecte pas sa loi, on est sûr de mourir, il a un casier judiciaire vierge et ne cèdera jamais aux menaces de Vic. Il est intelligent, limite érudit et passe son temps à dealer mais sans se faire choper. Il possède aussi un code assez terrible car si on lui désobéit, on est généralement brulés et si jamais il découvre une balance, celle-ci finira très mal (notamment la petite fille de 9 ans qu'il tabasse et viole pour lui faire comprendre)... Bref Armadillo est un méchant exceptionnel qui va souffrir et qui se vengera sur Ronnie mais qui montrera juste à Vic que parfois, pour stopper un type pareil, il faut passer dans l'illégalité la plus totale.

- Les arméniens : Ils font partie intégrante d'une mafia et leur règle est plus que simple : "On nous pique notre argent, on le retrouve par tous les moyens". Les Arméniens sont sauvages, ils tuent les gens, leurs coupent les pieds et les torturent... Bref ce ne sont pas des gentils et lors de la troisième saison, ils se font remarquer et sans l'aide de la Strike Team la vague de meurtre aurait continué de plus belle. Et c'est encore dans l'illégalité la plus totale que Vic résoudra cette affaire assez sordide.

- Anton Mitchell : Le meilleur méchant de la série pour le moment. Anton Mitchell est sortit de prison il y a peu et se fait passer pour un gentil repenti, mais tout le monde sait qu'il cache bien son jeu et qu'il dirige à nouveau le gang black des Wine Liners. Mitchell contrôlera Shane qui devra avoir de nouveau recours à Vic pour le sortir de la merde. Mitchell tue sans vergogne, femme, enfant, vieillard, ... Qu'importe la cible, il l'élimine sans sourciller car personne ne peut porter atteinte à son ambition. Mitchell est le méchant parfait, c'est un magouilleur, un truqueur jouant sur le fait que le Capitaine Rawling veuille absolument le chopper pour faire passer ça pour une vengeance ... Bref Mitchell est énorme et ce qui est génial, c'est que même une fois derrière les barreaux, il aura une importance encore capitale dans le scénario.

  J'aurais aussi pu vous parler des gangs blacks en général, des serials killers choppés par Dutch ou encore des gangs méxicains (même si Armadillo est là) ou Salvadoriens, mais je n'ai pas envie de vous gâcher totalement la série et donc je vous prie, si vous ne voulez pas être spoilés à ne pas lire la prochaine partie qui sera un énorme spoiler concernant certains point de la série que j'ai réellement envie de développer.

5) Quelques précisions sur des points clés (!!! SPOILER !!!)

 
Avant de commencer ici, je vous préviens de nouveau qu'il y aura du spoiler dans cette partie, donc si vous ne voulez rien savoir sautez là et rendez vous pour la conclusion^^

-> John Kavanaugh:
  Il arrive lors de la cinquième saison et repart au début de la sixième. Kavanaugh est interprété par le génial Forest Whitaker qui nous prouve encore qu'il est un des plus grands acteurs de sa génération.
  Kavanaugh est un lieutenant des renseignements internes de la police, c'est un type droit, qui ne sera jamais corrompu et qui a le boulot le plus ingrat : "traquer les flics corrompus". Il a la réputation d'avoir même arrêté son collègue, ce qui lui vaut de travailler seul.
  Kavanaugh est un flic intègre qui veut chopper MacKey et qui au fil de la série va devenir de plus en plus dangereux car il se rend compte qu'il ne pourra jamais attraper Mackey par les voies normales et il ira même jusqu'à devenir lui même corrompu et à accuser Vic de la mort de Lem pour le coincer en créant de faux témoignages et preuves...
  John Kavanaugh est un personnage génial, sa traque de Vic devient tellement compulsive qu'il finit par en devenir fou, et la prison devient un moyen pour lui de pouvoir se cacher de Vic et vivre enfin en paix... C'est donc ce personnage flippant qui fera chanter aussi bien Sofer, que Lem, Shane, ou la femme de Vic ce qui donnera évidemment du fil à retordre à notre très cher Vic... Bref la saison dans laquelle il apparait, est peut être une des meilleures de toute la saga (même si la deuxième reste à mon sens un cran au dessus) et ça permet surtout à la série de prendre un tour nouveau et de ramener le meurtre de Terry Crowley à la surface... Il faut aussi remarquer que c'est à ce moment de la série que le personnage de Lem prend de l'ampleur en devenant LE personnage tragique de la série.
  Magnifique, tout simplement.

- Le capitaine Rawling :
  Interprétée par Glenn Close, ce personnage ne durera qu'une saison (la quatrième). Elle a travaillé dans les affaires familiales avant de devenir capitaine du bercail. Elle remplace Aceveda qui a accedé au poste de conseiller du Maire s'occupant des affaires de la police. Rawling met en place un nouveau système basé sur les saisis. En gros, si un type se fait prendre et qu'on découvre que toute sa fortune vient de l'argent sale, sa maison, ses meubles ... Tout sera saisi et vendu aux enchères. Mise à mal par Aceveda, Julian et Wyms, sa politique est stoppée au moment où justement elle commence à porter ses fruits...
  Rawling est une femme forte, de la trempe de Wyms mais qui se laisse trop emporter par ses émotions et à le rôle d'une femme méchante tyrannisant le peuple, c'est une des raisons qui fera qu'elle sera virée. Il faut quand même noter que c'est elle qui reforme une nouvelle strike team avec Shane, Ronnie, Lem et Vic.

- La mafia Arménienne :
  Le train de l'argent contient quelques millions de dollars, Vic et ses hommes décident de le braquer. C'est alors que commence tout un travail pour planquer cet argent (Shane gaffe encore auprès de sa future femme Mara et surtout avec un arménien auquel il donne son nom d'emprunt) et le laisser mijoter tranquillement afin de le blanchir dans l'immobilier plus tard.
  Le problème c'est que les arméniens ont envoyé leur meilleur tueur pour récupérer l'argent, et ce type tue tout ce qui bouge en coupant les pieds. A partir de ce moment commence une période difficile pour le Strike Team se finissant par une brouille assez énorme entre Lem et Shane et une dissolution de l'équipe avec Aceveda qui laisse Vic enfermé dans un bureau avec Ronnie pour lui montrer qui est le patron.
  Cette partie est géniale et montre une réelle traque de part et d'autres avec une intensité rare et se terminant sur une brouille gigantesque et Lem qui brule plus des 3/4 de l'argent car ne supportant plus de se planquer... Partie absolument géniale de la série qui montre que la strike team est une famille et qui montre les prémices de ce qu'il arrivera malheureusement plus tard...

- Les Salvadoriens :
  Dernier gros gangs de la série et qui tiendra la barre durant la septième et dernière saison, les salvadoriens sont des sauvages. Ils coupent tout le monde à la machette et personne ne peut leur dicter la loi. Leur chef était Guardo, que Vic pensait responsable du meurtre de Lem et qu'il a torturé et tué à tord... Mais depuis la mort de Guardo, des questions de posent. En effet, il semble que quelqu'un de plus influent semble contrôler tout ce cartel et veuillent devenir une sorte de maitre du district. C'est alors que Vic découvre que Pezuelos semble être le BIG BOSS. Ce type connait tout le monde, il aide tout le monde et propose même à Vic de réintégrer son emploi qu'il devait quitter, il veut même aider Aceveda à devenir GOUVERNEUR !!
  Bref ce type a seulement des dossier compromettant sur toutes les grosses pontes de la ville et semble vouloir absolument s'en servir pour tout contrôler, c'est même lui qui fournit à Vic la photo d'Aceveda en train de sucer un type et les négatifs... Bref c'est un gros salopard qui semble diriger le gang des salvadoriens et veut devenir de plus en plus puissant aussi bien dans la vie associative, que politique, judiciaire ou économique de Farmington ... La saison 7 avec un ennemi pareil n'en sera que plus passionnante...

5) Conclusion:

  Pour conclure, je pense que nous pourrons juste dire que The  Shield est avant tout un renouveau de la série policière, misant que l'action, le réalisme et un milieu presque jamais utilisé... Le milieu corrompu. The Shield c'est un peu le vice de chacun d'entre nous, de l'humaine en général et du communautarisme en particulier. Une série qui montre que mal geré, le melting pot n'apporte que des emmerdes et a permis à un petit lieu sans histoire de devenir une des banlieues les plus dangereuses de Los Angeles à la frontière entre les gangs Blacks et d'Amérique du sud...
  Une série jouant aussi bien sur l'action que la réflexion, ne négligeant pas le côté relationnel entre les personnages et nous montrant pour la plupart des personnages ayant une vie plutôt déplorables et un constat  plus qu'amère sur le monde dans lequel ils vivent et la façon dont ils pourront y survivre dans l'avenir.
  Je vous recommande à tous de vous jeter sur cette série absolument démentielle et de venir en parler ici-même si vous avez le temps ... Pour finir je n'aurais qu'une seule chose à dire : "The shield is the best serie ever" (The shield est la meilleure série de tous les temps).


Musiques écoutées durant la rédaction de cet article :

Rob Zombie >>>
BrickHouse 2000 (Feat. Lionel Richie)
Rob Zombie >>> Feel So Numb
Linkin Park >>> Numb
K's Choice >>> Not an Addict
Kiss >>> God of Thunder
White Zombie >>> More Human Than Human
Limp Bizkit >>> Behind Blue Eyes
Gun's N Roses >>> Sweet child O Mine
Van Halen >>> Jump
Iron Maiden >>> Prowler
Dokken >>> Walk Away
Scorpions >>> Send Me an Angel
Scorpions >>> Holiday
Terry Reid >>> Seed to Memory
Rage >>> Forgive But Don't Forget
Metallica >>> No Leaf Clover